ETUDE CAFETT – MétaMètis

ETUDE CAFETT

ACCEPTATION SOCIÉTALE DES PROJETS
Étude de 4 projets de la transition énergétique

L’objectif du projet CAFETT (Citizens Attitudes and Feedback regarding Energy Transition Technologies) était de mettre en place des méthodologies et des outils permettant d’évaluer le risque d’acceptabilité des projets sujets à controverse, de comprendre l’émergence des controverses, d’identifier les opposants, de maintenir le dialogue entre les parties prenantes et de permettre la co-construction de solutions acceptables pour tous.
Pour cette étude, nous avons sélectionné quatre projets impliquant des technologies liées à la transition énergétique.
Pour chaque projet, MétaMètis a collecté et analysé les arguments formulés par les opposants. Notre méthodologie « SCOPE » (Sphère, Cible, Objet, Portée, Expression) nous permet de classifier les arguments normalisés.A partir de ces éléments (base d’arguments génériques et profils des opposants), des groupes de délibération ont été organisés avec des étudiants l’Université de Versailles Saint-Quentin pour tester des méthodes et outils de délibération et de construction de consensus autour de ces projets.
Cette étude a été réalisée dans le cadre du programme de recherche « The future of energy: leading the change », de la Fondation Tuck.

LES PROJETS

  • le parc éolien offshore de la baie de Saint-Brieuc,
  • le déploiement du compteur Linky,
  • la conversion de la centrale à charbon de Gardanne en centrale à biomasse,
  • la ligne haute tension « Rock Island Clean Line » destinée à relier des fermes d’éoliennes de l’Iowa (USA) aux centres de consommation de l’Illinois.

LA METHODOLOGIE SCOPE

Notre méthodologie SCOPE (Sphère, Cible, Objet, Portée, Expression) permet d’évaluer tout projet, sujet à controverses, selon une grille unique. Il s’agit de positionner les arguments formulés, puis normalisés selon quatre ou cinq  axes (la dimension « Expression » n’a pas été utilisée dans le cadre de ce projet).

Chaque axe comprend un certain nombre de valeurs dont la liste est déterminée à partir de l’analyse des objections exprimées pour chacun des projets. La qualification des arguments normalisés s’effectue en leur attribuant à chacun une valeur par axe.

LA CARTOGRAPHIE DES ARGUMENTS

Nous avons réalisé un graphe permettant de visualiser en une seule page les arguments génériques émis par les opposants pour les 4 projets étudiés.

Pour chaque argument, nous avons fait apparaître, sur ce graphe, la sphère, l’objet et la portée. D’autres représentations sont possibles.

LA MATRICE DE DELIBERATION

Trois sessions d’évaluation ont été menées à l’Université de Versailles Saint-Quentin avec les étudiants du programme M1 GETEDELO de l’Université de Paris-Saclay :

– l’évaluation du parc éolien en baie de Saint-Brieuc,

– la comparaison de scénarios d’approvisionnement en combustibles bois pour la centrale biomasse de Gardanne,

– la comparaison de l’acceptabilité du parc éolien en mer en baie de Saint-Brieuc et de la centrale biomasse de Gardanne.

Les expérimentations ont été menées à l’aide de la matrice de délibération KerBabel™, outil en ligne d’évaluation multi-acteurs et multicritères, mis à disposition par l’association ePLANETe Blue.

ACCEPTATION SOCIÉTALE DES PROJETS
Étude de 4 projets de la transition énergétique

L’objectif du projet CAFETT (Citizens Attitudes and Feedback regarding Energy Transition Technologies) était de mettre en place des méthodologies et des outils permettant d’évaluer le risque d’acceptabilité des projets sujets à controverse, de comprendre l’émergence des controverses, d’identifier les opposants, de maintenir le dialogue entre les parties prenantes et de permettre la co-construction de solutions acceptables pour tous.
Pour cette étude, nous avons sélectionné quatre projets impliquant des technologies liées à la transition énergétique.
Pour chaque projet, MétaMètis a collecté et analysé les arguments formulés par les opposants. Notre méthodologie « SCOPE » (Sphère, Cible, Objet, Portée, Expression) nous permet de classifier les arguments normalisés.A partir de ces éléments (base d’arguments génériques et profils des opposants), des groupes de délibération ont été organisés avec des étudiants l’Université de Versailles Saint-Quentin pour tester des méthodes et outils de délibération et de construction de consensus autour de ces projets.
Cette étude a été réalisée dans le cadre du programme de recherche « The future of energy: leading the change », de la Fondation Tuck.

LES PROJETS

  • le parc éolien offshore de la baie de Saint-Brieuc,
  • le déploiement du compteur Linky,
  • la conversion de la centrale à charbon de Gardanne en centrale à biomasse,
  • la ligne haute tension « Rock Island Clean Line » destinée à relier des fermes d’éoliennes de l’Iowa (USA) aux centres de consommation de l’Illinois.

LA METHODOLOGIE SCOPE

Notre méthodologie SCOPE (Sphère, Cible, Objet, Portée, Expression) permet d’évaluer tout projet, sujet à controverses, selon une grille unique. Il s’agit de positionner les arguments formulés, puis normalisés selon quatre ou cinq axes (la dimension « Expression » n’a pas été utilisée dans le cadre de ce projet).Chaque axe comprend un certain nombre de valeurs dont la liste est déterminée à partir de l’analyse des objections exprimées pour chacun des projets. La qualification des arguments normalisés s’effectue en leur attribuant à chacun une valeur par axe.

LA CARTOGRAPHIE DES ARGUMENTS

Nous avons réalisé un graphe permettant de visualiser en une seule page les arguments génériques émis par les opposants pour les 4 projets étudiés.

Pour chaque argument, nous avons fait apparaître, sur ce graphe, la sphère, l’objet et la portée. D’autres représentations sont possibles.

LA MATRICE DE DÉLIBÉRATION

Trois sessions d’évaluation ont été menées à l’Université de Versailles Saint-Quentin avec les étudiants du programme M1 GETEDELO de l’Université de Paris-Saclay :

  • l’évaluation du parc éolien en baie de Saint-Brieuc,
  • la comparaison de scénarios d’approvisionnement en combustibles bois pour la centrale biomasse de Gardanne,
  • la comparaison de l’acceptabilité du parc éolien en mer en baie de Saint-Brieuc et de la centrale biomasse de Gardanne.

Les expérimentations ont été menées à l’aide de la matrice de délibération KerBabel™, outil en ligne d’évaluation multi-acteurs et multicritères, mis à disposition par l’association ePLANETe Blue.